Pokémon énergie

  • Accueil
  • > mithes et legendes pokemon

22 décembre, 2009

Mythes et légendes de Sinnoh

Classé sous mithes et legendes pokemon — franckmele @ 20:14

Mythes et légendes de la région de Sinnoh

Mythes de Sinnoh :
Ne trahissez point votre haine, pour ne pas précipiter la venue de ???. Chassez au loin vos sanglots, pour éviter que ??? ne s’approche. Lorsque la joie et la célébration seront pour vous des sentiments naturels, vous aurez atteint la béatitude. Ceux-là sont bénis par le maître ???.

Mythologie de la région de Sinnoh :
Il y a fort longtemps, peu après la création de Sinnoh, les gens et les pokémon vivaient séparément. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y avait aucune entraide, loin de là. Ils échangeaient de la nourriture et se soutenaient mutuellement. Un pokémon proposa aux siens d’être toujours prêts à aider les humains. Il leur demanda d’aller au devant des humains pour leur proposer leur aide. Depuis, les pokémon se montrent à ceux qui s’aventurent dans les hautes herbes.

Le mythe de Sinnoh :
Ils étaient trois pokémon. Au fond des lacs, ils plongèrent au plus profond, sans reprendre d’air. Au plus profond, ils s’enfoncèrent jusqu’aux profondeurs suffocantes. Et continuèrent jusqu’à toucher le fond avant d’entamer leur ascension, pour refaire surface, doués du pouvoir de révéler les terres immergées.

Le mythe de Voilaroc :
Un jeune homme, novice autant qu’innocent, reçut la garde d’une épée. Ainsi armé, il pourfendit les pokémon pour s’en repaître jusqu’à la lie. Il abandonna sans une pensée les corps de ceux qu’il ne voulait pas manger. L’année suivante, aucun pokémon ne se montra. Les réserves s’épuisaient.
Le damoiseau voyagea loin, en quête des pokémon disparus. Il chercha longtemps, épuisant les terriers, jusqu’à enfin en rencontrer. « Pourquoi vous cacher ? », demanda-t-il. Ce à quoi le pokémon répondit… »Si tu sort ta lame pour nous frapper, nos griffes et nos crocs te puniront. Nous punirons les tiens sans hésiter, car c’est la seule solution. La seule solution pour nous protéger, et je suis contraint de m’en excuser. »
Le jeune homme implora les cieux, criant son désarroi. « En gagnant cette épée, j’ai perdu la raison. Ivre de puissance, j’ai méprisé la vie des pokémon. Je rejette cette épée et renonce à jamais à la sauvagerie. J’implore votre pardon, je n’étais qu’un imbécile. » Et sur ces mots, le jeune homme abattit son épée vers le sol et la brisa. Voyant cela, les pokémon s’enfuirent en un lieu à l’abri des regards…

L’histoire originelle :
Au départ, il n’y avait qu’un tourbillon de chaos bouillonnant. Et au cœur du chaos, où toute choses ne font plus qu’une, un œuf apparut. Echapé du vortex, l’œuf donna naissance à l’Etre originel.
Puis l’Etre originel se sépara en deux entités distinctes. Le temps se mit en branle. L’espace commença à s’étendre. Puis l’être originel se sépara à nouveau, pour fonder trois entités.
Les deux entités firent le vœu de donner naissance à la matière. Les trois entités firent le vœu de donner naissance à l’âme. Une fois le monde créé, l’Etre originel plongea dans un sommeille profond…

Un mythe terrifiant :
Ne regardez jamais ce pokémon dans les yeux. Il suffirait d’un instant pour oublier votre identité. Comment faire pour rentrer chez soi quand il n’y a rien dont on se souvient ? Evitez tout contact avec ce pokémon. Il suffirait de trois jours pour perdre vos émotions. Et surtout, surtout, ne portez jamais la main sur ce pokémon. Au bout de cinq jours, l’agresseur serait paralysé pour l’éternité.

Contes populaires de Sinnoh :
Partie 1 :
Régalez-vous d’un pokémon attrapé dans une mare ou un ruisseau. Remerciez-le pour ce repas, et ne laissez pas de restes. Quand ses os sont blancs comme l’albâtre, déposez-les au point d’eau qui a vu naître ce pokémon. Le pokémon réapparaîtra, bien en chair, pour commencer une nouvelle vie.
Partie 2 :
Il était une fois un pokémon vivant en forêt. En forêt, le pokémon retirait son pelage pour s’endormir sous sa forme humaine. A son réveil, l’humain enfilait le pelage du pokémon pour arpenter les villages.
Partie 3 :
Il fut un temps où certains pokémon étaient très proches des humains. Un temps où humains et pokémon mangeaient à la même table. Un temps où aucunes différences ne permettaient de les distinguer.

Création de Hoenn et de la planète

Classé sous mithes et legendes pokemon — franckmele @ 20:12

Dans ce monde nouvellement crée, étaient répartis en amas de matière des térritoires, contenant des êtres vivants, flotants au grés des dieux. Mais un seul se démarquait des autres, un sur lequel les regards divins se portèrent. Trois êtres s’y battaient perpétuellement, créant là un monde presque onirique. L’un, se nommant Kyogre, déchainait l’élément liquide primaire, l’eau, créant de vastes étendues, propices à répondre aux besoins d’hydratations des êtres vivants. L’autre, Groudon, faisait émerger d’immenses rochers, terres géantes portant les êtres vivants, répondant à leurs besoins de nourriture. Le dernier, Rayquaza, agissant par les vents, créa l’atmosphère, retenant les gazs vitaux des êtres vivants. De par leur battailles, un monde sphérique se créa, appellé par la suite « Planète Terre ». Et là où, sur les autres térritoires, la vie s’étteignait peu à peu, sur la Terre elle florissait tel les mauvaises herbes dans un champ mal entretenu. Elevant ces trois créateurs au rang de dieux, les êtres nés du créateur vivaient en harmonie. Tout d’abord, ils n’étaient pas différenciés. Puis, au fil du temps, des races commencères à apparaitres, et on les classa en deux grands groupes : les hommes et les pokémons. Les pokémons maintenant l’équilibre planétaire, les homme faisant progresser dans tout les dommaines leur monde, l’harmonie était parfaite. Mais ce n’était que le début d’une ère bien plus sombre, une ère où les battailles pour le pouvoir font rages, une ère où tout les coups sont permis pour accéder au pouvoirs suprêmes du créateur …

Création de sinnoh

Classé sous mithes et legendes pokemon — franckmele @ 20:09

Dans un espace temps perdu, une dimentiuon oubliée, un lieu reclus et vide de toute chose, apparut un oeuf. né de tout et de rien, pas vraiment vivant, pas vraiment mort, on ne peut et ne pourra déterminer d’où il vient. Ainsi, de cet oeuf, naquit la première chose. Le premier être. La première forme de vie, l’être originel, plus tard nommé Arceus. De par son propre corps, sa propre entitée, il créa trois entitées distinctes. De là, le temps coula à travers le néant tel un long fleuve, représenté par Dialga. L’espace, innébranlable, s’étendait. Les dimentions se séparèrent. Cet endroit, désormai appellé Univers, était pret à porter la vie. Les trois entitées avaient crées la matière, mais, aux êtres crés par Arceus, manquait un élément, indissociable à la matière : l’âme. Alors, se séparant à nouveau en trois, Arceus créa trois nouvelles entitées divines. Le premier enseigna le savoir, les connaissances, innombrables, innomables, mais indispensables à la vie et au dévelopement. Le second enseigna les émotions, tel la joie, la douleure, le bonheur, la tristesse, faisant d’un être vivant ce qu’il est. Le dernier enseigna la volontée, animant les êtres, les poussant à agir, à continuer, à se relever, perpétuellement. Enfin, dans cet univers nouveau né, fier de sa création, l’Être Originel s’endormit …

super forum:  http://pokemon-destine.forumactif.com

un grand merci à mon ami Abyssal que vous pouvez retrouver sur le lien ci-dessus

 

Les Dragon Ball Z |
fandenaruto |
Donjon facile! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ApprivoiserDinosaures
| PSP UNDERGROUND
| Pokeblog